24 rue de la Voûte 75012 Paris
0143078163
contact@editions-christian.com

La saga des Richard

La saga des Richard

25.00

La saga des Richard, c’est d’abord l’histoire d’une formidable ascension sociale étalée sur quatre générations. Comment une humble famille de jardiniers travaillant pour les nobles seigneurs de Saint Germain en Laye, notamment à la Cour des Stuart, a donné naissance au XIXe siècle à une lignée de savants botanistes renommés.

Catégories : , Étiquettes : ,

Description

La saga des Richard, c’est d’abord l’histoire d’une formidable ascension sociale étalée sur quatre générations. Comment une humble famille de jardiniers travaillant pour les nobles seigneurs de Saint Germain en Laye, notamment à la Cour des Stuart, a donné naissance au XIXe siècle à une lignée de savants botanistes renommés. La trajectoire, à l’époque, est toute tracée: les jardiniers deviennent botanistes qui eux-mêmes deviennent médecins, voire professeurs pour les meilleurs. Les plantes n’ont-elles pas été, avant les progrès de la chimie, les premiers médicaments.
C’est ainsi que Claude Richard à force de travail et de persévérance devient le jardinier préféré de Louis XV et le créateur de son jardin botanique à Trianon, le plus beau d’Europe si l’on en croit les chroniqueurs de l’époque.
Son fils Antoine lui succède et devient le jardinier attitré de Marie-Antoinette. Il régnera sur les jardins du Petit Trianon et assurera le sauvetage des parcs de Versailles à la Révolution.
Un de ses petits-fils Jean-Marie Richard se fera embaucher par Pierre Adrien Paris pour réaliser le parc à l’anglaise de Courteilles voulu par le comte de Rochechouart [dans l’Eure, tout au sud de la Normandie historique], à partir de 1786. Les deux hommes s’inspireront manifestement du Petit Trianon et du Hameau de la Reine qui venaient d’être achevés. Les similitudes y sont nombreuses.
Jean-Marie Richard qui établit et se marie à Courteilles y fera venir son neveu Achille Richard, une des sommités médicales du début du XIXe siècle, qui y installera sa résidence secondaire.
La famille Michon a croisé à deux reprises le parcours de la dynastie Richard: un de ses ancêtres par alliance n’était autre que la petite soeur d’Antoine Richard; elle épousera un autre grand jardinier, Dominique Moisy, en charge du parc de l’hôtel du duc de Biron, l’actuel Musée Rodin. C’est leur arrière-petit-fils, Joseph Michon, qui construira l’hôtel du 33 rue de Babylone sur un terrain Moisy.
Plus récemment, à la fin du XIXe siècle, la propriété de Courteilles sera acquise par une autre famille alliée; Georges Salet dont la fille aînée épousera Etienne Michon, fils de Joseph, rachètera l’ensemble du domaine de Courteilles. Depuis lors, les deux familles s’en partagent la propriété.

Share Button

Informations complémentaires

Auteur

Michel Lallemand

Année d'édition

2022

Format du livre

16 x 24 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La saga des Richard”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 €


Offert

Avec le Code promo Q49YYT8Q

pour un montant

minimum de 50 €