24 rue de la Voûte 75012 Paris
0143078163
contact@editions-christian.com

La descendance de la famille Vernier de Byans

La descendance de la famille Vernier de Byans

30.00

Citée dès 1413, originaire de la ville de Salins, la famille Vernier descend de Philippe, né en 1451, écuyer, époux de Nicole de Meix, qui vivait à Bolandoz en 1510. Une lettre de noblesse du 3 mai 1702, rappelle que ” les charges considérables, tant de justice qu’autres dans l’armée, comme avocats, ainsi que celles d’échevins, conseillers en cette ville depuis plusieurs centaines d’années et qu’ils ont toujours été qualifiés sur nos livres de nobles ou d’écuyers “.

Catégorie :

Description

Citée dès 1413, originaire de la ville de Salins, la famille Vernier descend de Philippe, né en 1451, écuyer, époux de Nicole de Meix, qui vivait à Bolandoz en 1510. Une lettre de noblesse du 3 mai 1702, rappelle que ” les charges considérables, tant de justice qu’autres dans l’armée, comme avocats, ainsi que celles d’échevins, conseillers en cette ville depuis plusieurs centaines d’années et qu’ils ont toujours été qualifiés sur nos livres de nobles ou d’écuyers “. Par la suite plusieurs reconnaissances de noblesse lui ont été données. Ses armes sont ” écartelées aux 1 et 4 d’azur à la fasce d’or, accompagné en chef de 2 têtes d’aigles de sable (qui est Vernier), aux 2 et 3 de gueules à 3 colombes d’argent (qui est Nozeroy). Parmi les nombreux personnages étudiés, on peut citer Pierre et Jean Vernier, écuyer et chapelain de Louis XI, Etienne-Louis, blessé à Pavie sous François Ier. Un autre Pierre invente au XVIe siècle le ” vernier “, appelé aujourd’hui pied à coulisse. Au XVIIe siècle, Simon Vernier est conseiller de Philippe II d’Espagne, enfin au XIXe siècle, Joseph-Hyacinthe, général de l’armée de Napoléon III, sera commandeur de la Légion d’honneur. Après une carrière dans l’informatique, Patrice de Bailliencourt présente ici la nombreuse descendance Vernier de Byans, mise à jour en 2004. Outre les descendants directs porteurs du nom, on y trouvera les familles Mériadec, Maraval de Bonnéry, Ducros, Thévenin, Junet d’Aiglepierre, Loiseau, Coigneux, de Bailliencourt dit Courcol… et bien d’autres.

Share Button

Informations complémentaires

Auteur

Patrice de Baillencourt dit Courcol

Année d'édition

2005

Format du livre

16 x 24 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La descendance de la famille Vernier de Byans”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *